François de Baschmakoff

Le prince François de Baschmakoff est le premier designer à travailler pour LIP. Il donne le ton aux grandes créations de la marque LIP et place tous les créateurs qui suivront dans son sillage. A rebours des usages horlogers, il s’affranchit des formes classiques de l’horlogerie pour développer une montre contemporaine et novatrice.

Montre François de BaschmakoffIl choisit de supprimer les aiguilles de la montre, ainsi que la gymnastique de l’esprit pour lire l’heure. Il pense sa montre avec des disques avec une lecture numérique ; une véritable innovation pour l’époque.

La montre De Baschmakoff est certainement l’une des montres les plus vintage de la collection LIP. Toujours très actuelle, que ce soit en 1971 ou en 2015, elle conserve son authenticité.

montre-de-baschmakoff

La de baschmakoff 2015 est encore plus lisible

La nouvelle De Baschmakoff se distingue par sa lisibilité encore plus optimale que sur les versions antérieures. Le bloc incurvé situé sous le bracelet épouse parfaitement la forme du poignet, le large bracelet contribue au maintien et au confort de la montre. Le système de changement de bracelet est étonnant, d’une simple pression sur le logo LIP, le boîtier coulisse sur le bracelet.

Une collaboration inattendue

François de Baschmakoff propose ses services à Fred LIP au début de 1968. C’est la première fois que LIP collabore avec un designer extérieur à son bureau d’études. La démarche de Fred LIP est encore une fois effectuée en solitaire.

Puis, les années 70 voient fleurir un peu partout dans le monde des montres designées. En France, Claude Neuschwander, publicitaire et homme de communication, nouveau directeur général de la CEH, fait appel en 1974 à sept designers dont certains sont très connus pour renouveler une partie de la collection LIP de 1975.

Un artiste avant d’être un designer

Design pour Givenchy

Design pour Givenchy – 1958

Le prince François de Baschmakoff est diplômé de l’école de Métier d’art et de l’école des Beaux- Arts. C’est un grand coloriste connu pour ses dessins dans certaines revues de mode. Il a travaillé entre autres, pour le Printemps. En Octobre 1968, il créé pour LIP une montre française mécanique à lecture digitale (en 1970 il dépose un brevet relatif à cette montre). Il design également une boule en plastique transparent dans laquelle cette montre est vendue. Grâce à cette réalisation, il gagne le prix du meilleur dessin d’emballage en 1970.

Packaging de baschmakoffL’emballage nous importe.
Nous avons d’ailleurs conservé cette forme de packaging. Votre montre De Baschmakoff vous sera livrée dans un sublime packaging rond noir mat très design.

Les montres très originales De Baschmakoff commercialisées de 1971 à 1974 ont toutes un point commun : un verre plus ou moins étriqué qui laisse apparaître trois disques qui indiquent l’un après l’autre les heures, les minutes, les secondes. Un repère rouge situé horizontalement facilite la lecture. Cinq modèles possèdent un minuscule verre situé à gauche de la boîte et, à droite, le sigle LIP est gravé sur une petite plaque amovible qu’un client peut faire graver à ses initiales.

Les Lip des années 1970 : une regard neuf sur la montre

La montre De Baschmakoff est un modèle novateur et marque clairement la stratégie de LIP dans les années 70. Comme l’indiquait la direction LIP : « Notre but est de faire des montres capables de marquer un jour pas comme les autres, des montres qui font ‘cadeau du temps’ et que l’on garde ou que l’on offre toujours comme un symbole. Pour le renouveau de notre collection, il ne s’agissait pas de trouver ‘un styliste’ mais de créer des objets contemporains à la mesure de notre époque. Dans ce but, j’ai choisi des créateurs ayant assez d’imagination pour concevoir ‘d’autres montres’, et assez de technique pour les rendre réalisables. J’ai donc choisi des designers, chacun étant dans sa partie considéré comme le meilleur et aucun ne s’étant penché sur le problème de la montre. Ils avaient l’œil neuf… »

 

Découvrir la collection de baschmakoff

 

 

 

 

Share