Exposition à l'école d’horlogerie de Besançon

Partons à la découverte de l’univers horloger. Un voyage dans le Doubs, creuset de l’horlogerie et précisément à Besançon, ville qui est entrée dans l’histoire en devenant, au XIX siècle, la capitale française de l’industrie de la montre.

L’horlogerie dans la région remonte à 1793. C’est une colonie helvétique d’horlogers installée à Besançon qui crée la Manufacture d’Horlogerie Française. L’industrie horlogère est alors fortement engagée dans la production et couvre essentiellement le marché national en contrôlant 89% de la production française ! Ascendance propice à la création de quelques manufactures car auparavant le travail s’exerçait dans de petits ateliers ou en chambre (chez le client ou à domicile).

Ecole Horlogère de Besançon

C’est le cas, par exemple, de de l’atelier familial Lipmann. Installée à Besançon à la fin du XIXe siècle l’entreprise est fondée en 1867 et dirigée par Emmanuel Lipmann, puis par son fils Camille, puis ses petits-fils Lionel et Frédéric.

Nouvelle usine Lip Besançon en 1960
Un réseau de transports en commun permettait aux 1500 employés d’accéder facilement à leur lieu de travail. L’établissement possédait un restaurant d’entreprise et même une crèche.

Nouvelle usine Lip Besançon en 1960

L’entreprise LIP est un des noms emblématiques de cette industrie par sa remarquable prospérité. Et, bien que son déclin ait aussi fait les chroniques, à la suite d’une profonde crise économique et sociale, dans les années 60 à 70 ; au-delà de tout, LIP demeure emblématique parce qu’elle a été l’une des grandes manufactures ayant incarné le rayonnement de l’horlogerie française.

Ecole_ENSMM

Ecole_ENSMM

Ce faisant avec le temps, les progrès de l’industrialisation conjuguent la technique et la recherche de tradition dans le renouveau de la montre mécanique. Cette intense activité de la région se structure par l’implantation d’illustres marques qui y développent leur dynamique créatrice dans une synergie de tradition et d’excellence, avec des maîtrises inventives telles les microtechniques (pièces miniaturisées de haute précision), spécialisation industrielle extrêmement poussée permettant de se diversifier notamment dans les produits de luxe.

Le patrimoine industriel de l’horlogerie peut se prévaloir d’une renommée internationale, une solide identité forgée dans les traces d’un riche passé et assurée par des entreprises horlogères créatives et réputées, telle LIP de nouveau ancrée à Besançon, son berceau d’origine, qui contribue encore par son savoir-faire de précision, ses productions irréprochables, modernes et inédites, à l’expansion de l’activité horlogère et à son économie.

Himalay-coeur-battant

Gdg-squelette

Dauphine-milanaise

Ses produits, résolument de fabrication française, ont été renouvelés ou rajeunis. Ils se déclinent dans une série de collections réalisées par de talentueux créateurs et de superbes rééditions historiques. La Manufacture Générale Horlogère LIP qui emploie et implique de nombreux collaborateurs en France est devenue un fleuron de la création et de la distribution au-delà de nos frontières.

En s’adaptant aux nouveaux contextes, en se réinventant tout en gardant le contact avec la tradition et en abritant un solide réseau de marques et fabricants d’articles singuliers ou précieux, LIP sert et pérennise la tradition horlogère prestigieuse française.

Découvrez nos collections dès à présent !

Share