LA MONTRE FEMININE, une évolution historique à travers le temps

Marie Caroline d'Autriche Reine de NapleSéculairement, la montre a toujours été le moyen le plus habituel de lire l’heure. Dès les années 1400 des montres de petit format s’exhibent en accessoires de mode masculine. Portés en sautoir ou en pendentif ces dispositifs se répandent dans toute l’Europe. Circa 1500, c’est la montre de poche, exclusivement destinée à la gente masculine, qui est de mode. Montre à gousset, montre de col, savonnette ou chronographe, avec ou sans chaîne giletière, en or, en argent, ornées de gravures, d’émail ou de pierres, ces véritables bijoux devenus des articles de luxe étaient tous destinés … aux hommes !

La mesure du temps à travers les siècles est de plus en plus modulée avec précision. Sa mise au point a commencé avec l’arrivée du train. L’invention du train génère l’invention de la précision … Mais les garde-temps de plus en plus précis et fiables restent le privilège des hommes. Il faut attendre les années 1800 pour qu’une montre-bracelet soit créée et portée par une femme ! Evidemment ce modèle est exceptionnel et prestigieux car destiné à la reine de Naples. La première montre-bracelet pour femme est donc un somptueux bijou, créé en 1810 par l’horloger Breguet.

Notons cependant que la reine Marie-Antoinette, passionnée par les garde-temps, en possédait déjà plusieurs et en portait un à son cou avec une chaine en or. De plus, Le célèbre maître horloger Bréguet devait lui créer la montre n°160, dite “Marie-Antoinette”, qu’elle ne verra jamais … puisque terminée 44 ans après sa commande.

Plus récemment, en 2012 pour son jubilé, la reine Elizabeth II a reçu, de la maison Jaeger-LeCoultre, une montre joaillerie calibreQueen-Elizabeth-II-holding-the-sceptre-with-the-cross-at-her-coronation-400x375 101 en hommage à la pièce qu’elle portait au moment de son couronnement en juin 1953, il y a 60 ans. En 2013, dans le cadre du Business of Design Week à Hong-Kong, Jean-Pierre Lutgen a offert un nouveau modèle de la marque Ice-Watch, spécialement créé pour Mathidle, reine des Belges.

Si les premières montres à bracelet étaient des montres bijoux destinées aux femmes ou à une femme en particulier, au début du 20e siècle elles se démocratiseront. Mais, sur ce marché féminin, la montre à porter au poignet est plus un accessoire de mode qu’un garde-temps fiable et ponctuel. Les performances de ces modèles pour dames seront améliorées grâce aux besoins exprimés par les militaires, officiers ou pilotes : protection contre les chocs, étanchéité, format extra-plat, ultra précision, … C’est dire si, depuis des siècles, le formidable défi des maîtres horlogers consiste à créer des pièces majestueuses ou spectaculaires mais aussi des pièces d’exception portées par tous, en toutes occasions et aventures.

De nos jours, l’excellence horlogère s’adresse à tous les budgets et à tous les amateurs : montre classique, habillée, montre aviateur, de plongée, montre squelette, régulateur, digitale, à répétition, … Un univers très éclectique et si certains modèles sont encore empreints de finesse ou exclusivement féminin, d’autres sont de facture plus sportive même pour les femmes.

Share