Lip fait un retour en grâce remarqué à Baselworld 2018

L’emblématique maison horlogère LIP, connue tant pour ses modèles iconiques que pour son riche passé, entame un nouveau chapitre de son histoire depuis sa reprise par la Société des Montres Bisontines (SMB) en 2015.

Lip dispose de deux sites, un basé à Besançon pour le réseau business to business et un à Lectoure pour le business to client au travers de www.lip.fr

Fondée en 1867 à Besançon, l’entreprise horlogère a périclité dans les années 1960, avant d’être marquée par un conflit social d’ampleur nationale et une tentative d’autogestion inédite au début des années 1970. Une période tumultueuse qui a contribué à faire de LIP un acteur majeur du patrimoine, une marque forte qui jouit d’une affection particulière auprès des français.

horloger lip

 

Aujourd’hui la marque LIP utilise son passé historique pour se construire un présent, réédite ses modèles emblématiques et réinterprète ses classiques sans oublier d’innover, avec la première création « made in Besançon »depuis plus de 40 ans : la LIP MARINIER. Toute la production des montres LIP est réalisée à Besançon et certifiée « Made in France ».

Le made in france : Besançon

La majorité des composants utilisée provient ainsi de Suisse ou de France. Si les boîtes en acier sont importées d’Asie, où il existe un véritable savoir-faire, LIP s’attache à travailler avec des fournisseurs français notamment pour les aiguilles, cadrans et bracelets. Toutes les montres sont ensuite montées et réglées chez LIP, par les horlogers maison.

Les mouvements, à quartz ou automatiques, bénéficient de la même attention.Les montres à quartz sont équipées de mouvement Ronda Swiss Made.Pour les mouvements mécaniques, LIP utilise une ébauche de chez Miyota, qui est ensuite montée et réglée dans ses ateliers, ainsi les montres LIP sont dotées du plus français des mouvements japonais.

Un assemblage réalisé à Besançon qui permet à l’entreprise de bénéficier du label “made in France”.

Horlogers de chez Lip

La Général de Gaulle, qui fût offerte à Einsenhower ou à Clinton est également surnommée « la montre des présidents ». La T18 elle, fût offerte par la France à Winston Churchill en 1948, pour le remercier des services rendus par la Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale.L’Himalaya, rendue célèbre par l’alpiniste Maurice Herzog, est la première montre au monde à passer le cap des 8000 mètres d’altitude au poignet d’un homme. Ou encore, la Nautic-Ski, première montre Française étanche à 200 mètres, qui fût portée par Eric Tabarly et les équipes du commandant Cousteau.

Collection Lip GDG Collection T18 Churchill Collection Lip Himalaya

Un premier modèle original : la marinier

La marque vient de créer, pour la première fois depuis des décennies, son tout premier modèle original, conçu pour la plongée : la Sous-Marinier,présentée fin 2017 à l’occasion des 150 ans de la maison.Une véritable plongeuse composée d’une couronne vissée pour une parfaite étanchéité à 200m, d’une lunette tournante unidirectionnelle et d’aiguilles en Super-Luminova pour une visibilité optimale. Son boîtier en316L de 39 mm de diamètre est équipé d’un mouvement automatique qui fonctionne à 21 600 oscillations par heure et propose l’affichage de la date et du jour en français et en anglais : une exclusivité LIP !

Montée sur un bracelet en acier, unicolore ou bicolore or et acier, elle décline son cadran soleillé en bleu ou en noir, en accord avec la couleur de la lunette.Aujourd’hui rebaptisée Marinier, elle intègre un verre saphir inrayable sur toute sa gamme et accueille un nouveau coloris vert émeraude sur son cadran.

Marinier Bleu Marinier bicolore Marinier noir

Des collaborations dans le secteur de la mode

Collaboration Lip-Lemaire

Les créateurs de mode ne sont pas restés insensibles au retour en grâce de la marque LIP. Christophe Lemaire ou Sézane ont jeté leur dévolu sur les modèles emblématiques de la maison afin de les proposer en édition limitée.Le talentueux Christophe Lemaire, originaire de Besançon, propose ainsi une réédition limitée numérotée de la mythique Diode, dessinée par Roger Tallon en 1976. Cette création atypique marque une rupture dans l’horlogerie de l’époque, en utilisant des technologies inédites telles que l’affichage de l’heure à diode bleue ou un boitier deux pièces enserrant le bracelet.

La créatrice parisienne Morgane Sézalory, fondatrice de la marque de prêt-à-porter vendue en ligne Sézane, s’approprie quant à elle le modèle Henriette. Cette petite montre au charme ancien, empreinte d’élégance et de féminité, est proposée dans une version exclusive avec boitier doré et
cadran couleur champagne.

« N’est pas lipster qui veut »

Une campagne de communication qui fédère les générations.

Après le relancement de la marque LIP en 2014 et l’annonce du retour de la fabrication des montres à Besançon, la société SMB a confié à Publicis lecampagne Lipster développement d’une nouvelle campagne de communication pour accompagner ce renouveau.

Le choix de Publicis s’est fait très naturellement, tant LIP et Publicis se connaissent depuis longtemps. L’agence a réalisé toutes les campagnes de communication de la marque LIP depuis la seconde guerre mondiale dont le désormais célèbre « Non, monsieur Larousse, monsieur LIP n’est pas d’accord ». Les deux sociétés furent si proches qu’en Janvier 1974, c’est Claude Neuschwander, alors directeur de la publication chez Publicis, qui succède à Fred LIP, à la direction de l’entreprise.

La réussite de la campagne « N’est pas lipster qui veut » tient dans la capacité de Publicis à réunir sous un même message les deux publics amateurs des belles montres fabriquées à Besançon : le public « historique » qui a connu LIP dans sa jeunesse, et le public « hipster » beaucoup plus jeune et branché, qui a fait de cette très ancienne marque française sa nouvelle marque d’horlogerie préférée. Le coup de génie de cette campagne tient dans le choix du modèle retenu par la marque : Philippe Dumas.Surnommé le « sexigénère », membre influent de la communauté hipster parisienne et star montante parmi les mannequins français. Il a su incarner parfaitement la dualité des acheteurs des montres LIP.

Philippe Dumas est également le symbole de toutes générations : des personnalités fortes, intransigeantes sur la qualité, en recherche de singularité, authentiques, sans ostentation.

LIP et Philippe Dumas continuent leur collaboration en 2018 avec une nouvelle campagne de communication toujours aussi « lipster »

Share